Personnalite-de-la-Semaine Simone Signoret

 

 

 

Simone Signoret

 

Actrice et Ecrivaine Française

 

Née le 25 mars 1921 à Wiesbaden (Allemagne) et morte le 30 septembre 1985 à Autheuil-Authouillet (Eure)

 

Au début de la Seconde Guerre mondiale, Simone se réfugie en Bretagne avec le reste de sa famille : elle est élève au lycée de Vannes où elle a pour professeur d’histoire Lucie Aubrac pendant quelques mois. De retour à Paris, elle devient, en 1941, la secrétaire de Jean Luchaire.

 

Grâce à la fille de celui-ci, la comédienne Corinne Luchaire, elle commence à faire de la figuration au cinéma.

 

Elle se choisit alors un nom de scène en substituant à son nom de famille celui de sa mère, Signoret.

 

En 1943, elle rencontre le réalisateur Yves Allégret. Le 16 avril 1946 naît leur fille Catherine Allégret, et ils se marient en 1948. Sa carrière de comédienne est lancée en 1946 avec Macadam, pour lequel elle obtient l'année suivante le prix Suzanne-Bianchetti de la révélation.

 

Allégret offre à Simone Signoret ses premiers rôles importants, notamment dans Dédée d'Anvers en 1948 et Manèges, sorti en 1950, mais en août 1949, sur un coup de foudre, elle quitte Yves Allégret pour un jeune chanteur découvert par Édith Piaf, Yves Montand, rencontré à Saint-Paul de Vence. Ils se marient le 22 décembre 1951.

 

C'est avec d'autres réalisateurs que Simone Signoret accède au rang de vedette avec, par exemple, Casque d'or de Jacques Becker en 1951, Thérèse Raquin de Marcel Carné en 1953 et Les Diaboliques d'Henri-Georges Clouzot en 1954

 

En 1954, Signoret et Montand achètent une propriété à Autheuil-Authouillet, en Normandie. Cette demeure devint par la suite un haut lieu pour des rencontres artistiques et intellectuelles. Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Serge Reggiani, Pierre Brasseur, Luis Buñuel, Jorge Semprún, y séjournent régulièrement.

 

Le couple milite en faveur de ses idées de gauche et est bientôt catalogué « compagnon de route » du Parti communiste français (PCF).

 

En 1957, Yves Montand, accompagné de Simone Signoret, entreprend une tournée triomphale dans tous les pays du bloc de l'Est.

Cependant ils en reviennent profondément désabusés sur l'application concrète de l'idéal communiste et prennent dès lors leurs distances avec le parti, sans renier toutefois leurs convictions politiques.

 

En 1956, ils jouent ensemble pour la première dans un film de Yannick Bellon, Un matin comme les autres, court métrage sur le problème de l'insalubrité des logements en banlieue.Après avoir tourné en Angleterre Les Chemins de la haute ville sous la direction de Jack Clayton, Simone Signoret part aux États-Unis avec Yves Montand en 1959.

 

Le couple fréquente l'écrivain Arthur Miller, dont ils ont créé, dans la mise en scène de Raymond Rouleau, la version française des Sorcières de Salem en 1954 à Paris, portée à l'écran deux ans plus tard.

Miller vient d'épouser Marilyn Monroe, qui impose Montand à ses côtés dans le film Le Milliardaire qu'elle s'apprête à tourner avec George Cukor

 

 

Après avoir reçu l'Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation dans Les Chemins de la haute ville le 4 avril 1960, devenant la première actrice française à recevoir ce prix , Simone Signoret rentre en France, tandis qu'une liaison  connue de tous  se noue entre Montand et Monroe pendant quelques mois.

 

L'acteur français rejoint cependant son épouse après la promotion du film. Lorsque, des années plus tard, un journaliste évoque avec Signoret cette liaison, elle répond qu'elle regrettait simplement que Marilyn Monroe n'ait jamais su qu'elle ne lui en avait pas voulu.

 

Dans les années 1970, Simone Signoret incarne de nombreux rôles, parfois politiques comme dans L'Aveu de Costa-Gavras avec Montand en 1970, mais toujours puissamment dramatiques : L'Armée des ombres de Jean-Pierre Melville en 1969, Le Chat avec Jean Gabin et La Veuve Couderc avec Alain Delon, tous deux de Pierre Granier-Deferre en 1971, Les Granges Brûlées (à nouveau avec Delon) de Jean Chapot en 1973.

 

Elle tourne également avec la nouvelle génération de réalisateurs, notamment Patrice Chéreau dans La Chair de l'orchidée en 1975, et dans Judith Therpauve en 1978, et Alain Corneau dans Police Python 357 en 1976.

 

En 1978, son interprétation de Madame Rosa dans le film La Vie devant soi, lui vaut le César de la meilleure actrice tandis que le film remporte l'oscar du meilleur film en langue étrangère.

La même année, elle tourne également pour la télévision dans la série Madame le Juge.


À partir de 1981, la santé de Simone Signoret, qui fume et qui est alcoolique, se détériore sérieusement : elle subit une première opération de la vésicule biliaire, puis devient progressivement aveugle, ne distinguant plus à terme que la silhouette des objets.

 

Ses apparitions à l'écran deviennent rares, malgré la poursuite de sa carrière cinématographique. Elle tourne, entre autres, L'Étoile du Nord avec Pierre Granier-Deferre en 1982, ainsi que deux téléfilms avec Marcel Bluwal : Thérèse Humbert en 1983 et Music-hall en 1985.

 

Filmographie:

 

1941 : Le Prince charmant de Jean Boyer
1941 : Boléro de Jean Boyer
1942 : L'Ange de la nuit d'André Berthomieu : une étudiante (non créditée)
1942 : Les Visiteurs du soir de Marcel Carné : une demoiselle du château (non créditée)
1942 : Le Voyageur de la Toussaint de Louis Daquin
1942 : Le Bienfaiteur de Henri Decoin : l'employée du journal local (non créditée)
1943 : Adieu Léonard de Pierre Prévert : la gitane (non créditée)
1943 : Béatrice devant le désir de Jean de Marguenat
1943 : Le mort ne reçoit plus de Jean Tarride
1944 : Service de nuit de Jean Faurez
1945 : Le Couple idéal de Bernard Roland : Annette
1945 : La Boîte aux rêves d'Yves Allégret et Jean Choux
1945 : Les Démons de l'aube d'Yves Allégret : Lily, la cabaretière
1946 : Macadam de Marcel Blistène et Jacques Feyder : Gisèle
1947 : Fantômas de Jean Sacha : Hélène
1947 : Les Guerriers dans l'ombre (Against the Wind) de Charles Crichton
1947 : Dédée d'Anvers d'Yves Allégret : « Dédée »
1948 : Impasse des Deux-Anges de Maurice Tourneur : Marianne
1949 : Suzanne et son marin de Leopold Lindtberg : Yvonne
1950 : Manèges d'Yves Allégret : Dora
1950 : La Ronde de Max Ophüls : Léocadie, la prostituée
1950 : Le Traqué (Gunman in the Streets) de Boris Lewin et Franck Tuttle
1951 : Ombre et Lumière d'Henri Calef
1951 : Casque d'or de Jacques Becker : Marie dite « Casque d'or »
1951 : Sans laisser d'adresse de Jean-Paul Le Chanois : une journaliste
1953 : Thérèse Raquin de Marcel Carné : Thérèse Raquin
1954 : Les Diaboliques d'Henri-Georges Clouzot : Nicole Horner
1955 : Mère courage (Mutter Courage) de Wolfgang Staudte (inachevé)
1956 : La Mort en ce jardin de Luis Buñuel : Djin
1957 : Les Sorcières de Salem de Raymond Rouleau : Élisabeth Proctor
1959 : Les Chemins de la haute ville de Jack Clayton : Alice Aisgill
1960 : Adua et ses compagnes d'Antonio Pietrangeli
1961 : Les Mauvais Coups de François Leterrier : Roberte
1961 : Les Amours célèbres, sketch Jenny Lacour de Michel Boisrond : Jenny de Lacour
1962 : Le Verdict de Peter Glenville : Anna
1962 : Le Jour et l'Heure de René Clément : Thérèse Dutheil
1963 : Dragées au poivre de Jacques Baratier : Geneviève
1963 : Le Joli Mai, documentaire de Chris Marker
1964 : Aux grands magasins documentaire de William Klein : intervieweuse des clientes du Printemps
1965 : Compartiment tueurs de Costa-Gavras : Éliane Darrès
1965 : La Nef des fous de Stanley Kramer : la Contessa
1965 : The Love Godlesses, documentaire de Saul J. Turell
1966 : Paris brûle-t-il ? de René Clément : une patronne de bistrot
1966 : MI5 demande protection de Sidney Lumet
1967 : Le Diable à trois de Curtis Harrington : Lisa
1968 : Mister Freedom de William Klein (apparition)
1968 : La Mouette de Sidney Lumet : Arkadina, une actrice
1969 : L'Américain de Marcel Bozzuffi : Léone
1969 : L'Armée des ombres de Jean-Pierre Melville : Mathilde
1970 : L'Aveu de Costa-Gavras : Lise
1970 : Le Deuxième Procès d'Arthur London, documentaire de Chris Marker
1971 : Comptes à rebours de Roger Pigaut : Léa
1971 : Henri Langlois, documentaire de Roberto Guerra et Ella Hershon
1971 : Le Chat de Pierre Granier-Deferre : Clémence Bouin
1971 : La Veuve Couderc de Pierre Granier-Deferre : Tati Couderc
1973 : Les Granges Brûlées de Jean Chapot : Rose Cateux
1973 : Rude journée pour la reine de René Allio : Jeanne
1975 : La Chair de l'orchidée de Patrice Chéreau : Lady Vamos
1976 : Police Python 357 d'Alain Corneau : Thérèse Ganay
1977 : Le fond de l'air est rouge, film documentaire de Chris Marker
1978 : La Vie devant soi de Moshé Mizrahi : Madame Rosa
1978 : L'Adolescente de Jeanne Moreau : Mamie
1978 : Judith Therpauve de Patrice Chéreau : Judith Therpauve
1979 : Chère inconnue de Moshé Mizrahi : Louise
1982 : L'Étoile du Nord de Pierre Granier-Deferre : Louise Baron
1982 : Guy de Maupassant de Michel Drach : la mère de Maupassant

 

Simone Signoret Top Ten

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

Macadam

 

Film Français réalisé par Marcel Blistène en 1946


Une sordide histoire, située dans un faubourg de Paris, où interviennent une douteuse tenancière d'hôtel qui ne recule ni devant l'assassinat, ni devant la délation ; l'un de ses anciens complices traînant avec lui une valise bourrée d'argent ; un camelot sympathique ; la maîtresse du gangster ; la fille avisée de la tenancière. Trafics, meurtres, beuveries se succèdent sans que la vertu soit récompensée...

Casque d'or

 

Film Français réalisé par Jacques Becker en 1952


Les apaches de la bande à Leca, des voyous qui hantent le quartier de Belleville, ont investi avec leurs femmes une guinguette du bord de Marne, à Joinville-le-Pont. Marie, une prostituée surnommée Casque d'Or en raison de son étincelante chevelure blonde, s'est fâchée avec son amant du moment, le distingué Roland. Surgit alors Raymond, accompagné de son ami d'enfance, Manda, un ancien apache reconverti en charpentier sérieux et convaincu. Entre la belle et le charpentier, le coup de foudre est immédiat. Une passion destructrice, sur fond de rivalité au sein du gang, unit les deux amants...

Thérèse Raquin


Film Franco-Italien réalisé par Marcel Carné en 1953

 

Dans une mercerie lugubre de Lyon, Thérèse Raquin s’étiole aux côtés de son mari Camille avec lequel, orpheline, elle a été élevée sans alternative que de l’épouser. La mère de Camille, une femme austère, vit avec eux et domine complètement son fils dont elle a fait un pleutre. Elle impose au couple une vie à son image, routinière et casanière. Thérèse devient la maîtresse de Laurent, un camionneur italien qui voudrait l’épouser. Quand elle évoque son intention de divorcer à Camille, celui-ci, soutenu par sa mère, va jusqu’à monter un stratagème pour faire séquestrer Thérèse par de la famille en région parisienne sous le prétexte d’un voyage d’agrément....

Les Diaboliques

 

Film Français réalisé par Henri-Georges Clouzot en 1954

 

Christina mène une existence malheureuse auprès de son mari, le tyrannique Michel Delasalle, directeur du pensionnat pour garçons dont elle est propriétaire. Elle sait qu'une des institutrices, Nicole Horner, est sa maîtresse, mais cela n'a pas empêché les deux femmes de se rapprocher l'une de l'autre. Christina voit en effet en Nicole une compagne d'infortune, partageant avec elle sa haine envers Michel. Lorsque Nicole demande à Christina de l'aider à tuer Michel, celle-ci accepte....

Les Sorcières de Salem

 

Film Franco-Allemand réalisé par Raymond Rouleau en 1957

 

Au XVIIe siècle, dans le petit village de Salem dans le Massachusetts, pour se venger de sa maîtresse Elisabeth Proctor qui l'a renvoyée à cause de la relation adultère qu'elle avait avec son époux, la servante Abigail Williams se livre à la sorcellerie. Arrêtée, elle prétend être une victime et la cour de justice formée à cette occasion va alors envoyer à la potence toutes les personnes dénoncées comme sorcières par les jeunes filles qu'Abigail a eu le temps de mettre en son pouvoir...

Le Jour et l'Heure

 

Film Franco-Italien réalisé par René Clément en 1963

 

Sous l'Occupation, la rencontre fortuite d'un pilote américain tombé en France, Allan Morley, et de Thérèse Dutheil, une bourgeoise parisienne, mère de deux jeunes enfants dont le mari est prisonnier en Allemagne. Malgré elle, Thérèse l'accompagne en train à Toulouse, pour lui éviter d'être fait prisonnier par la Gestapo. Ils sont arrêtés puis relâchés par la police française...

L'Armée des ombres

 

Film Franco-Italien réalisée par Jean-Pierre Melville en 1969

 

20 octobre 1942, en France occupée. Philippe Gerbier, ingénieur distingué des Ponts et Chaussées, soupçonné de « pensées gaullistes », est arrêté par la police de Vichy et placé dans un camp de prisonniers reconverti en prison. Il tranche avec les autres prisonniers par une force de caractère peu commune et par les appuis qui l'ont placé dans ce camp. Quelques jours plus tard, les autorités françaises remettent Gerbier à la Gestapo, la police secrète nazie, qui le transfère à Paris pour un interrogatoire à l'hôtel Majestic. Gerbier réussit à s'échapper avec l'aide d'un résistant anonyme et d'un coiffeur apparemment pétainiste, puis retourne à Marseille où est basé le réseau qu'il dirige effectivement...

 

 

L'Aveu

 

Film Français réalisé par Costa-Gavras en 1970

 

En 1951 à Prague, Artur, un haut responsable du régime communiste tchécoslovaque se retrouve accusé d'espionnage au profit des États-Unis. Tout est fait pour lui extorquer des aveux de crimes qu'il n'a pas commis. Brisé par la torture et les privations — on l'empêche de dormir, de manger et on l'oblige à marcher sans arrêt lors de son interrogatoire —, il finit par avouer au tribunal des crimes qu'il n'a pas commis, récitant un texte d'aveux que ses bourreaux lui ont fait apprendre par cœur. On veut notamment l'obliger à se dire partisan de Tito, dirigeant communiste yougoslave, ou de Trotski, tous deux étant des ennemis notoires de Staline....

La Veuve Couderc

 

Film Français réalisé par Pierre Granier-Deferre en 1971

 

Un inconnu arrive dans un village et se fait engager comme ouvrier dans une ferme. La veuve Couderc en est la propriétaire, qui d'ailleurs se bat contre sa belle-famille pour en garder la possession. Une histoire d'amour naît entre ces deux êtres dans une France rurale des années 1930. Puis Jean, l'étranger, séduit Félicie la jeune cousine de la veuve Couderc. Il semble avoir trouvé un certain équilibre entre ces deux relations mais le destin veille...

 

Police Python 357

 

Film Français réalisé par Alain Corneau en 1976

 

Orléans, 1975.Les services de police de la ville sont dirigés par le commissaire divisionnaire Ganay. Son principal collaborateur est l'inspecteur Marc Ferrot, un célibataire taiseux, loup solitaire aux méthodes peu orthodoxes, excellent tireur constamment armé d'un Colt Python 357 qu'il porte dans un étui accroché à sa ceinture. Il y a aussi le jeune inspecteur Ménard. Le commissaire Ganay est marié à une femme infirme en fauteuil roulant, héritière d'une grande famille bourgeoise de la région (les Cléry) et le couple mène grand train avec hôtel particulier, manoir à la campagne, voitures de luxe, chauffeur...

 

 

L'Étoile du Nord

 

Film Français réalisé par Pierre Granier-Deferre en 1982

 

Pendant les années 1930, Edouard Binet, un aventurier qui a été pendant des années en Égypte, fait la connaissance d'un homme d'affaires très riche et d'une jeune danseuse. Il voyage avec eux sur le train Paris-Bruxelles (l'Étoile du Nord). Elle devient sa maîtresse et il s'installe chez sa mère qui tient une pension de famille à Charleroi....